Collégiale de Capestang

D’un parfait style gothique, la collégiale Saint-Etienne de Capestang fut construite au XIIIe siècle sur une ancienne église romane, probablement par la même équipe qui bâtit la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Narbonne. L'édifice fut classé au titre des monuments historiques en 1906.

Érigée sur l’église Saint-Félix du XIe siècle, dont il reste le mur ouest, sa construction dura du XIIIe siècle jusqu’au au début du XIVe siècle en provoquant la destruction, travée par travée, de l'édifice roman mais dont il reste encore quelques vestiges. Il est à noter qu’il manquerait vingt mètres à cette église dont seuls le chœur et les deux premières travées sont terminés avec leurs chapelles. La hauteur des voûtes de la partie achevée atteint tout de même 26,50 m et le clocher domine le village de 45 mètres de haut.

Collégiale Capestang - Canal du Midi - Sandra Bérénice Michel
Patrimoine Historique Capestang - Canal du Midi - Sandra Bérénice Michel (4)

Vous pourrez observer, au centre du chœur, une clé de voûte dédiée à Saint Etienne et les armes de la cité : un aigle et un lion, armes que l’on retrouve également au centre de la petite rosace. A l’intérieur, la hauteur de la voûte de près de 27 mètres impressionne. Les vitraux, datant de la seconde moitié du XIXème siècle, ont été réalisés par l’atelier du maître verrier Monvernay. Un autel de style Baroque du XVIII ème en marbre de Caunes Minervois, un balustre et des stalles néo-gothiques du XIX ème rendent cette collégiale très particulière.

Collégiale Saint-Etienne de Capestang

Mais la grande épidémie de peste du XIVème siècle et le manque de fonds eurent raison de ce gigantesque chantier qui aurait dû être l’un des plus grands édifices de la région.

Des styles et des périodes de constructions variés avec une partie romane, un chœur et une abside gothique, des modifications et des éléments ajoutés au cours des siècles, jusqu’au XIX ème, font de ce lieu une curiosité remarquable, accentué par son aspect inachevé. Ce monument gothique est vraiment atypique par ses dimensions accentué par une nef inexistante.

C’est justement par son aspect que cet édifice ne manque pas d’intérêts ! Il faut absolument venir contempler le magnifique panorama sur les contreforts des Cévennes, les Pyrénées et le Mont Canigou, l'étang de Montady et l’oppidum d'Ensérune, du haut de la tour du clocher !

La collégiale Saint Etienne s’aperçoit de loin, sa silhouette caractéristique est un « repère » pour le village de Capestang. Ne pas hésiter à demander à l’Office de Tourisme la possibilité de faire une visite guidée. Vous en garderez un souvenir marquant.